Catégories
Idées design

Le remake canadien «Brooklyn Nine-Nine» n’obtient pas beaucoup de réponses «Noice» en ligne


Capture d'écran vidéo via TV Promos

Quelque part au Québec, Canada, il y a un quartier comme celui de Brooklyn Nine-Nine, mais pas tout à fait.

La sitcom à succès a maintenant une version de réalité alternative dans la province canadienne-française après que la société de radiodiffusion québécoise Quebecor Content ait obtenu les droits pour une adaptation de l'émission l'an dernier.

Jeudi dernier, Escouade 99 (Effectif 99) a lancé sa première bande-annonce avant la première de la série en septembre. Le concept est étrange, malgré la dissonance cognitive légère mais incontournable, et les téléspectateurs ont pu distinguer les personnages – interprétés par Mickaël Gouin, Bianca Gervais, Mylène Mackay, Widemir Normil et Guy Jodoin – tout de suite.

Néanmoins, les internautes ont été assez déconcertés par la bande-annonce, mais ce n'est pas seulement parce que les acteurs qu'ils connaissaient et aimaient étaient repris par des acteurs du nord.

Le public a été ébranlé par l'équipe «blanchie à la chaux», avec les actrices blanches Mylène Mackay et Bianca Gervais remplissant les chaussures des actrices latines Melissa Fumero et Stephanie Beatriz. La version franco-canadienne d'Amy Santiago de Fumero est un personnage nommé «Fanny», tandis que Rosa Diaz de Beatriz est repensée sous le nom de «Rosalie».

Aborder la surréalité du remake, Fumero a répondu: «C'est comme regarder à travers une autre dimension.» Cependant, elle a souligné plus tard le manque de représentation latina dans la nouvelle série.

«Je dois (dire) cependant, après avoir regardé cela, je suis soudainement curieux de connaître la population latina du Québec. Il suffit de dire », a-t-elle ajouté, ce à quoi sa co-star Beatriz a répondu avec des émojis impliquant une confusion.

Après avoir pris du temps Pour donner un sens à la bande-annonce, Fumero a élaboré: «J'y ai beaucoup réfléchi, et cela se résume essentiellement à ceci… alors que je comprends que la population latina est très petite au Québec (et combien d'entre eux sont des acteurs amusants? ) les rôles d'Amy (et) Rosa auraient pu être attribués à N'IMPORTE QUEL BIPOC, il est donc décevant de voir cette opportunité manquée.

Fumero a souligné que le casting n’était pas la faute des actrices canadiennes, et «c’est aux décideurs».

Elle a exprimé son souhait d'une plus grande représentation du BIPOC «dans les rôles de soutien et d'invité» devrait être introduite si la série canadienne décolle. «De plus, vous les gars, Amy n'est pas sexy PAR BUT. Alors ça me dérange aussi », a-t-elle ajouté.

(via Den of Geek, image de couverture via TV Promos)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *